Le secteur financier est de plus en plus régulé, impliquant nécessairement un contrôle plus strict des employés et candidats à l’emploi, le risque humain étant un risque majeur. S’il n’existe pas de régulation unique relative aux conditions particulières d’emploi dans le secteur bancaire, de nombreuses mesures ont été mises en place et continuent d’être mises en place, qu’il s’agisse de soft ou hard law, permettant d’assurer un personnel qualifié, intègre et jouissant d’une bonne réputation.

Il ressort de notre analyse que les trois axes principaux des législations en place sont la sélection soigneuse, la formation adaptée et la surveillance périodique, ces principes devant s’appliquer tant aux employés internes qu’externes. Il convient donc pour les entreprises concernées d’agir avec la plus grande diligence dans ce cadre et de s’assurer d’être en conformité totale avec les règles en vigueur.

Téléchargez ici l’article ayant été écrit à ce sujet par Aequivalent SA et qui a pour but de présenter le cadre règlementaire imposant le screening du personnel « background check » dans le secteur financier en Suisse.

Les conclusions de cette étude ont été présentées au forum Aequivalent en février 2018. Depuis, le Conseil fédéral a ouvert une procédure de consultation pour l’adoption d’ordonnances censées préciser la LSFin et la LEFin, qui rendra les conclusions certainement encore plus d’actualité. La LSFIn et la LEFin devraient entrer en vigueur le 1er janvier 2020.

Mis à jour le : 20.11.2020

Date de publication initiale : 16.07.2019

Auteur : équipe marketing et commerciale d’Aequivalent